Mag-Afriksurseine-Mars-2024
  Dernières Infos

NOURA RAISSA NJIKAM MISS CAMEROUN 2024

Ce fut  une soirée riche en couleurs, sous les douces  lumières du Palais des Sports de Yaoundé, Noura Raïssa Njikam, candidate de la région du Nord, a été couronnée Miss Cameroun 2024. Sa silhouette élégante, au teint chocolat, s’est élevée majestueusement vers la gloire nationale. C’est donc une jeune fille introvertie du Nord-Cameroun  qui représentera la grâce et la beauté  des femmes camerounaises pendant une année entière. Dans un moment chargé d’émotions retenues, la jeune femme très posée n’a pas laissé transparaître sa joie à l’annonce de sa victoire. Au contraire, elle est demeurée calme, en dépit des tensions palpables autour d’elle, y compris celles manifestées par sa première dauphine, qui n’a pas caché un  désappointement dissimulé   par un geste de dédain envers sa concurrente couronnée.

Les festivités, présidées par la Première Dame Chantal Biya, furent un spectacle grandiose où vingt jeunes femmes, toutes aussi belles que talentueuses, ont rivalisé pour le titre prestigieux. Le public et le jury ont scruté chaque geste, chaque mot, pour choisir celles qui incarneraient le mieux la beauté et l’intelligence du Cameroun pour l’année 2024-2025. Raïssa Noura, par sa sérénité et son intelligence éloquente, a conquis non seulement le titre, mais aussi les cœurs de tous ceux présents. « Elle n’est peut-être plus aussi belle qu’auparavant, mais elle va désormais tout prouver », confie une proche de son enfance.

Déterminée à promouvoir l’éducation des jeunes filles et à lutter contre les violences faites aux femmes, elle envisage une année de mandat pour faire briller cette cause qui lui est chère. Ainsi, couronnée avec solennité par la première dame Chantal Biya, Noura Raïssa Njikam s’élance vers une année de représentation fière et noble pour le Cameroun ;  elle portera  haut le flambeau de la beauté avec un cœur dévoué à la cause des femmes. Dans le sillage de ce couronnement de Noura Raïssa Njikam, se sont inscrites d’autres figures éclatantes comme  Aishatou Bobo, la deuxième dauphine, Miss Adamaoua, et Vanessa Foe, la première dauphine, Miss Centre, semblaient elles aussi espérer, avec un élan  contenu, la couronne qui finirait par briller sur une autre tête. Pourtant, au milieu de ce tourbillon de beauté et d’aspirations, une autre Miss a fait parler d’elle : Brenda Mgbangué, notre Miss Mbam’art.

Toute la nuit, ses fans ont voté pour elle, la hissant parmi les douze finalistes. Son éclat, bien que différent, n’a pas manqué d’attirer les regards admiratifs, car elle a su captiver l’attention par sa présence gracieuse. L’essence de cette soirée ne résidait pas seulement dans la victoire finale, mais dans la participation elle-même, sous les regards bienveillants de personnalités éminentes de la République et du monde, notamment la Première Dame. Chaque participante, à sa manière, a inscrit son nom dans l’histoire de cette compétition prestigieuse, ce qui leur ouvrira qui sait, un jour,  de nouvelles portes pour l’avenir.

Loading

Tendances

A Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut