Mag-Afriksurseine-Mars-2024
  Dernières Infos

LE FESTIVAL CARRE D’AFRIQUE EN APOTHEOSE

C’est devant une foule  enthousiaste de participants et de visiteurs que le Festival Carré d’Afrique s’est tenu dans l’effervescence ce week-end à Château-Gontier, dans le département de la Mayenne. Connue pour sa réserve en matière de diversité, la Mayenne a été le théâtre d’une magnifique célébration de la culture africaine, organisée  avec passion et détermination par Lucie Ngallé.

Il faut  déjà reconnaitre  que L’organisation de cet événement n’a pas été une tâche facile. Lucie et son équipe ont travaillé d’arrache-pied pour offrir une vision différente de l’Afrique, loin des clichés habituels. Le défi était de taille, mais la réussite fut éclatante.

De nombreux exposants ont présenté leurs talents à l’espace St Fiacre, où les stands ont dû être multipliés à la dernière minute pour accueillir tous les participants. Tous les pays de l’Afrique subsaharienne et du Maghreb étaient représentés, ils ont offert  un panorama riche de la culture africaine : art culinaire, musique, jeux, et défilés de mode ont rythmé ces journées.

Le festival a débuté par le discours  du Dr Ouattara Maimouna, suivi des mots chaleureux de bienvenue de la marraine, Madame Ngallé Lucie. Le groupe Naataba a ensuite animé la soirée, accompagné par la performance musicale de l’artiste RIOODA.

L’apothéose de cette journée fut l’impeccable défilé de mode orchestré par le styliste Alberto de Paris et la créatrice Djidia Wax, véritablement au sommet de leur art. En soirée, la projection du film « Intégration » a captivé les spectateurs dans la salle de fête de Château-Gontier. Le samedi 6 juillet a continué dans cette lancée avec l’animation, la danse et la parade du groupe Naataba. Ce festival, riche en couleurs, a été une véritable fête de l’Afrique, telle que l’avait rêvée Madame Lucie Ngallé.

Une parfaite réussite, tant dans l’organisation que dans la diversité et la qualité des invités. En célébrant la culture africaine en Occident, Lucie Ngallé a su unir des citoyens venus des quatre coins de l’Afrique et de l’Europe.

Par ce festival, elle nous a invités à mettre en valeur nos particularités et à conjuguer nos différences pour vivre en harmonie, tout en célébrant avec fierté notre héritage africain. Le festival s’est achevé en apothéose avec une caravane de photos de famille, qui laisse  des souvenirs impérissables et une impatience palpable pour la prochaine édition. Vivement la saison prochaine !

Loading

Tendances

A Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut