Mag-Afriksurseine-Mars-2024

CAN 2024 : LA GUINEE EQUATORIALE HEROÏQUE ET DETERMINEE GRACE A LEUR VICE-PRESIDENT

LA GUINEE EQUATORIALE HEROÏQUE

Le vice-président de la Guinée, Théodoro Obiang Nguema, semble avoir promis à ses joueurs une prime de 50 mille euros par but marqué lors de leur rencontre contre la Côte d’Ivoire. Le fils du président de la Guinée se présente actuellement comme un généreux mécène, soutenant activement le football, la musique et les arts en général. Il est une figure de prestige qui joue un rôle admirable dans la scène politique et économique du pays.

À l’heure actuelle, son implication dans le domaine sportif est particulièrement remarquée, témoignant de son engagement exemplaire pour le bonheur de sa population. Depuis la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui s’est déroulée au Cameroun, la Guinée équatoriale se profile comme une équipe conquérante en Afrique centrale. Désormais, toute équipe qui doit affronter la Guinée équatoriale dans une compétition doit sérieusement réfléchir, se préparer minutieusement et s’armer de courage pour rivaliser avec elle. L’équipe guinéenne démontre un système de jeu technique et tactique de haut niveau, avec des joueurs agiles et sur le terrain, on peut voir une détermination à porter haut les couleurs de leur pays. Le paysage du football africain a indéniablement évolué, et il n’est plus approprié de qualifier un pays de « petit » dans le contexte du football.

Toutes les équipes se valent désormais, et de nombreuses d’entre elles ont progressé de manière remarquable. Cela mérite d’être salué, car c’est un exemple pour tous. Nous devons adresser nos félicitations à l’équipe de football, aux encadreurs, et au gouvernement qui a su trouver les moyens de motiver les joueurs. Il est clair que cette réussite est le fruit d’un effort collectif et d’une vision solide en matière de développement du football. Bravo à tous ceux qui contribuent à porter le football de la Guinée équatoriale vers de nouveaux sommets.

Loading

Tendances

A Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut