Mag-Afriksurseine-Mars-2024
  Dernières Infos

JEHU NDOUMI HONORE AU CAP-VERT

JÉHU NDOUMI DÉSIGNÉ PRÉSIDENT DE LA SESSION PLÉNIÈRE ÉCOSYSTÈME DE FINANCEMENT  à l’occasion du Forum d’investissement Cabo Verde 2024, qui aura lieu les 12 et 13 juin au Hilton Cabo Verde Sal Resort sur l’île de Sal, Cabo Verde.

« Je crois que votre expertise et votre intervention seraient très utiles à tous les participants et contribueraient nettement aux aspirations de cet événement primordial ». « J’attends avec impatience votre acceptation de cette invitation à prononcer la session susmentionnée, et je serais honoré de vous accueillir au Cap-Vert, une économie prometteuse située dans l’Atlantique moyen et ouverte sur le monde ».

Olavo Correia Vice-Prime Minister Minister of Finance and Business Development and Minister of Digital

  L’objectif principal de ce forum est de réunir des décideurs de haut niveau issus d’importantes entreprises capverdiennes et internationales, des hauts représentants d’institutions financières et de développement, des investisseurs et des hommes d’affaires du Cap-Vert et de l’étranger dans un environnement favorable, afin d’accélérer les investissements et la croissance dans les secteurs les plus prometteurs du Cabo Verde.

Le Forum présentera des opportunités d’investissement dans des secteurs prioritaires : le tourisme (y compris les transports), l’économie verte (énergies renouvelables et agro-industrie), l’économie bleue (pêche et aquaculture) et l’économie numérique. Ces opportunités seront complétées par des informations sur l’environnement des affaires, le programme de privatisation, les programmes de soutien du secteur privé et les instruments financiers disponibles pour les investisseurs et capables de répondre à leurs besoins de financement et d’atténuation des risques. Les réunions B2B et B2G seront également facilitées pour permettre aux participants d’interagir avec des partenaires commerciaux ou des financiers potentiels, de présenter des projets d’investissement spécifiques et concrets et de discuter des opportunités de partenariat public-privé.

Résumé de l’intervention de Jéhu Ndoumi

1. Problématique

Les économies africaines manquent cruellement de capitaux propres. Ce manque limite la capacité des entreprises à se développer et à innover, freine la croissance économique et empêche l’atteinte de la prospérité à long terme.

2. Solution Potentielle

L’industrie de l’assurance, à travers l’épargne à long terme, est identifiée comme un fournisseur clé d’equity capital. En transformant cette épargne en investissements, elle joue un rôle vital dans le financement du développement économique. Exemple Inspirant : L’histoire de Prudential, créée en 1848, démontre comment une entreprise peut devenir un investisseur majeur sur les marchés financiers, en jouant un rôle crucial dans le soutien des économies locales.

3. Importance des Investissements Étrangers

L’insuffisance des infrastructures coûte aux pays d’Afrique subsaharienne environ deux points de croissance chaque année, et réduit leur productivité d’environ 40%. Cette situation renforce la nécessité de répondre à des besoins immédiats importants tout en s’inscrivant dans un objectif à long terme. C’est pourquoi les investissements étrangers apportent non seulement des capitaux, mais aussi des compétences et des technologies essentielles pour la croissance économique. Ils sont un levier indispensable pour le développement des économies africaines.

 Comment faire ? Il s’agit d’attirer encore plus de capitaux. Les techniques de financement structuré offrent des solutions innovantes et sont de nouvelles pistes qui permettent aux banques /investisseurs d’offrir un niveau de levier plus important sur ces financements que sur des prêts classiques, en ayant une approche centrée sur les actifs financés et non uniquement sur l’analyse du bilan d’un emprunteur. Autrement dit, les financements structurés ont été inventés pour apporter des capitaux aux acteurs économiques tout en réduisant les risques par l’utilisation de structures complexes ( dette senior, Equity, mezzanine, titrisation, instruments bancaires…) et de permettre le transfert de fonds d’un prêteur vers un emprunteur en permettant notamment d’isoler l’actif à financer du bilan de l’emprunteur via la création de véhicules juridiques ad hoc ( SPV), ou encore de moduler le niveau de risque supporté par le prêteur et l’emprunteur.

4. Réformes Économiques Nécessaires 

Pour attirer davantage d’investissements, il est crucial de mettre en place des réformes économiques visant à améliorer le climat des affaires, renforcer la gouvernance et assurer la stabilité politique.

  6. Investir dans l’Éducation et la Formation

L’éducation et la formation sont des piliers essentiels pour le développement. En créant une main-d’œuvre qualifiée, l’Afrique peut attirer des investissements dans des secteurs à forte valeur ajoutée et stimuler l’innovation.

7. Encourager l’Entrepreneuriat Local 

Soutenir les entrepreneurs locaux est vital pour une croissance inclusive. Ils comprennent les besoins locaux et peuvent développer des solutions adaptées aux marchés africains.

8. Importance des Infrastructures 

Les infrastructures jouent un rôle clé dans le développement économique. Investir dans les infrastructures de transport, d’énergie et de communication facilitera le commerce et attirera davantage d’investissements.

Jéhu Ndoumi 

Cape Verde Investment Forum,

Hilton- Sal le 13 juin 2024

Loading

Tendances

A Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut